Les Porcs

Cette série est celle d’une peinture illustrative qui offre des scènes de vie d’un animal totalement personnifié : Le Cochon. Derrière une truie veloutée et appétissante, se cache la condamnation de l’image féminine. La mode est au corps mince, imberbe et doré ?

La « Pig-up » est velue, ses rondeurs débordent de son corset et le rose lui sied à souhait. La Boucherie devient « Groincherie » et son tenancier fait une promotion sur les doigts.

Peau d'Homme, Poh Dom
70x50 cm
Pâté en croûte
70x70 cm
Pig Up 02
60x40 cm
Porcs-Nô 01
Empotage à Ornans
140x60 cm
Death before bacon
90x60 cm
Portrait de famille
60x45 cm
Porcs-Nô 02
Cabaret
110x70 cm
La veuve
80x60 cm
La Groincherie
140x100 cm
Porcs-Nô 03
Baigneuse à mouches
73x73 cm
Sangiving
94x80 cm
Le tranchoir
75x60 cm
Marie-Linne
80x40 cm
Le broyeur
65x40 cm
Café comptoir chez Sylvie
Pig Up Forever
95x80 cm

Choiros

EXPOSITION COLLECTIVE

Un peu de poésie dans ce monde de porcs !

Dans une ambiance d’étale de viande organisée, le porc est le sujet de prédilection, il permet de rassembler des œuvres autour d’une même volonté : rendre luxueux un festin populaire et interpeller le spectateur par une astucieuse double lecture qui s’opère dans chaque création, entre délicatesse grasse, fraîche cruauté et couenne sexy.

Et un grand merci au Lavoir Public pour leur accueil !
Didier Trannoy/Les yeux clos : crédit photographique

Carnet Porcin

Ce petit carnet carré est nait de l’envie de partager différemment mes peintures porcines.

Peut-être plus à la mode charcutière!

C’est aussi l’objet d’une création en duo puisque Toinov en est le fin graphiste.

 

« Il y a du comestible et de la mise en bouche, on ne se lasse pas de mille et une façon dont Clémentine Cadoret accommode l’Homme et le Cochon. »

Maroussia.M

Le Carnet Porcin
> télécharger le livret